Retour à la liste
Appels d’offres

Conseils pratiques pour réussir son mémoire technique

twitter canevacaneva linkedin

Si la rédaction d’un mémoire technique est un exercice qui peut sembler complexe, il suffit de connaître quelques règles de base pour en faire un succès. Découvrez dans cet article, les conseils de nos experts marchés publics.


Le mémoire technique : pièce phare de la réponse à un appel d’offres


Dans le cadre d’un marché public, les offrants sont généralement appelés à fournir un mémoire technique. Ce document a pour objectif de présenter l’entreprise et de prouver à l’acheteur votre capacité à répondre aux besoins de la collectivité publique. À travers votre mémoire technique, vous allez pouvoir mettre en avant vos atouts et spécificités, et prouver à l’adjudicateur qu’il a tout intérêt à vous confier son projet. 


L’élaboration du mémoire technique doit retenir toute votre attention, car c’est cet élément clef qui peut faire pencher la balance en votre faveur et vous permettre de remporter un appel d’offres.


Quelques conseils pour optimiser son mémoire technique


  • Soigner la mise en forme


Si le contenu de votre mémoire technique est essentiel, n’en négligez pas pour autant l’aspect général, qui fera d’ailleurs l’objet d’une évaluation par la commission. Voici quelques idées pour vous aider à améliorer la forme de votre mémoire technique : 


  • Pensez à partager votre mémoire technique avec des intercalaires afin que le demandeur puisse trouver facilement l’information qu’il recherche
  • Faites des phrases courtes et exprimez-vous au présent pour un rendu plus dynamique
  • Votre texte doit être facile à lire et aéré
  • N’oubliez pas le sommaire et numérotez vos pages
  • N’hésitez pas à insérer tableaux, graphiques et photos pour illustrer vos propos et présenter vos équipes
  • Attention aux fautes d'orthographe qui vous feraient perdre en crédibilité.


  • Personnaliser votre mémoire technique


Les acheteurs publics sauront facilement déterminer si votre mémoire technique a été conçu par vos soins, ou s’il s’agit d’un modèle stéréotypé déniché sur internet. Pour convaincre vos interlocuteurs, vous devez personnaliser votre offre et montrer qu’il y a une concordance exacte entre les besoins de l’administration et la prestation que vous proposez. Et ça, vous ne le trouverez nulle part sur le web…


  • Aller droit au but


Inutile de se perdre dans les méandres de la langue française. L’acheteur publique ne veut pas lire un roman mais un document précis et surtout… concis ! De fait, compte-tenu du nombre important de dossiers de candidatures reçus par les collectivités publiques, il est essentiel d’en faciliter la lecture. Vous pouvez par exemple privilégier les graphiques, les listes à puces, ou les points clefs pour faire ressortir les informations essentielles. Vous pouvez également jouer sur les couleurs, la forme, les encadrés… Enfin, n’hésitez pas à mettre des photos récentes pour illustrer votre savoir-faire. Votre mémoire technique doit être clair et attrayant. 


  • Démontrer vos facteurs clefs de réussite


Insistez sur vos atouts et sur vos avantages concurrentiels. Ne vous contentez pas de lister les ressources humaines et techniques dont vous disposez. Valorisez-les ! Mettez en avant vos spécificités, vos points forts et les compétences clefs dont vous disposez au sein de votre équipe. Évoquez les missions complexes que vous avez réalisées avec brio, en dépit de contraintes sévères ou d’un environnement délicat dans lequel il vous a fallu intervenir. Valoriser vos points forts vous permettra de vous distinguer de la concurrence.


  • Prouver au demandeur que votre offre lui est bénéfique


Montrez que vous avez bien compris et analysé les besoins et attentes de l’acheteur public en reformulant, par exemple, l’intitulé de l’appel d’offres en introduction à votre mémoire technique. Expliquez ensuite, preuves à l’appui, que vous disposez de tous les moyens techniques et humains nécessaires pour répondre au mieux à ces besoins. Exposez de façon claire et succincte, les avantages que votre entreprise peut offrir à la collectivité publique dans le cadre d’une collaboration. En d’autres termes, valorisez votre savoir-faire.


  • Se faire accompagner par un expert


La rédaction d’un mémoire technique est un exercice complexe qui demande du temps et un certain savoir-faire. Vous pouvez en confier l’élaboration à une personne qualifiée de votre entreprise ou externaliser ce service en ayant recours à un expert des marchés publics. Depuis sa création en 2006, CANEVA s’efforce d’apporter aux entreprises des solutions pragmatiques et efficaces pour répondre à leurs problématiques marchés publics


Mémoire technique : les erreurs à éviter


Le mémoire technique est un document poids lourd dans la décision d’attribution d’un appel d’offres. De fait, il correspond à 60 % de la note attribuée à l’entreprise candidate. Pour optimiser vos chances d’obtenir le contrat visé, il faut réussir à convaincre l’acheteur public que vous incarnez la meilleure option pour lui. 

Et pour cela, il vous faudra éviter de commettre des erreurs stratégiques telles que :  


  • Ne pas évaluer avec précision votre capacité à répondre à l’appel d’offres. Après avoir effectué quelques vérifications, l’acheteur peut vous éliminer pour incapacité à répondre à ses besoins.


  • Utiliser un mémoire technique générique qui montre une forme de désintérêt ou de manque d’implication dans la réponse à l’appel d’offres.  


  • Se perdre dans des détails inutiles qui ne feront qu’encombrer votre mémoire technique sans lui apporter de valeur ajoutée.


  • Négliger la mise en forme de votre mémoire technique en pensant que les adjudicateurs n’y prêteront pas attention. 


  • Ne pas respecter le formalisme imposé par le règlement de consultation (document qui présente les caractéristiques du contrat administratif ainsi que les critères de jugement des offres).


  • Ne pas mettre vos atouts et avantages concurrentiels en avant.


  • Dépasser les délais d’envoi : si vous ne respectez pas la date et l’heure prévues pour les dépôts de candidature, vous serez éliminé d’office. Il est donc impératif de respecter ces deadlines.


Besoin d’aide pour répondre à un appel d’offres public ? CANEVA vous propose un accompagnement sur mesure pour décupler vos chances de remporter un marché public ! 


Vous souhaitez optimiser votre mémoire technique ? Faites appel aux experts CANEVA pour une assistante pour la rédaction mémoire technique marchés public ! Un consultant effectue un diagnostic précis de l’existant pour un résultat plus convaincant et plus percutant !


FAQ – Questions Réponses mémoire technique appel d’offres

 Qu'est-ce qu'un mémoire technique appel d'offre ?

 

Un mémoire technique, dans le contexte d'un appel d'offres, est un document rédigé par une entreprise ou un soumissionnaire pour détailler sa proposition technique pour un projet donné. Il fait partie intégrante de la réponse à un appel d'offres et vise à démontrer que l'entreprise a l'expertise, l es compétences et les ressources nécessaires pour réaliser le projet de manière efficace et conforme aux besoins du client.

 Comment bien rédiger un mémoire technique ?

La rédaction d'un mémoire technique dans le cadre d'un appel 'offres est essentielle pour démontrer votre expertise, votre capacité à répondre aux besoins du client et à concurrencer d'autres soumissionnaires. Voici des étapes et des conseils pour bien rédiger un mémoire technique :

1. Comprenez les exigences de l'appel d'offres : Avant de commencer la rédaction, assurez-vous de bien comprendre les besoins et les exigences du client tels qu'ils sont décrits dans l'appel d'offres. Identifiez les critères d'évaluation spécifiques qui seront utilisés pour évaluer les propositions.

2. Structurez votre mémoire technique : Organisez votre mémoire de manière logique et claire. 

Quelles sont les composantes d'un mémoire technique ?

Un mémoire technique est un document essentiel dans le cadre d'un appel d'offres ou d'une proposition commerciale. Il vise à démontrer que votre entreprise a la compétence et l'expertise nécessaires pour répondre aux besoins du client. Les composantes d'un mémoire technique peuvent varier en onction de la nature du projet et des exigences de l'appel d'offres,

Les principales sections que l'on trouve dans un mémoire technique

 

Page de garde : La page de garde doit inclure le nom de votre entreprise, le titre du projet ou de l'appel d'offres, la date de soumission, le nom du client et d'autres informations pertinentes.

 

Sommaire exécutif : Le sommaire exécutif est une section concise qui résume les points clés de votre proposition. Il donne au client une vue d'ensemble rapide de ce qu'il trouvera dans le mémoire technique.

 

Table des matières : La table des matières facilite la navigation dans le mémoire technique en indiquant les différentes sections et sous-sections.

 

Introduction : Dans cette section, présentez brièvement votre entreprise et son expertise, et expliquez comment votre proposition répondra aux besoins du client.

 

Compréhension du projet : Démontrez que vous comprenez parfaitement les besoins et les exigences du client tels qu'ils sont décrits dans l'appel d'offres. Énumérez ces besoins et montrez comment votre solution y répondra.

 

Méthodologie : Décrivez en détail comment vous avez l'intention d'aborder le projet. Expliquez les étapes que vous suivrez, les outils que vous utiliserez, les processus que vous mettrez en place, etc.

 

Équipe et ressources : Présentez les membres de votre équipe qui seront impliqués dans le projet, ainsi que leur expertise et leur expérience. Mentionnez les ressources que vous mettrez à disposition pour garantir le succès du projet.

 

Planification : Fournissez un calendrier détaillé qui montre les étapes clés du projet, les délais associés et le jalons importants. Le client doit avoir une idée claire de la chronologie de votre travail.

 

Budget : Détaillez les coûts associés à chaque aspect du projet. Montrez que vous êtes en mesure de respecter le budget du client. Si des coûts supplémentaires sont possibles, expliquez comment ils seront gérés.

 

Références : Incluez des exemples de projets similaires que vous avez réalisés dans le passé. Mettez en avant votre expérience et vos réussites passées pour montrer que vous êtes qualifié pour le projet en cours.

 

Gestion de la qualité et des risques :Expliquez comment vous prévoyez de gérer la qualité du travail et les risques potentiels. Les clients apprécient une approche proactive en matière de gestion des risques.

 

Engagement en matière de développement durable : Si cela est pertinent pour le projet, décrivez vos efforts pour minimiser l'impact environnemental, promouvoir la durabilité et respecter les réglementations en vigueur.

 

Annexes : Joignez des documents pertinents, tels que des certifications, des licences, des plans, des études de cas, des témoignages de clients, des organigrammes, etc.

 

Conclusion : Résumez les principaux points de votre mémoire technique et réaffirmez votre engagement à répondre aux besoins du client.

 

Coordonnées : Fournissez les coordonnées de la personne de contact au sein de votre entreprise pour toute question ou clarification supplémentaire.

 

Il est important de personnaliser votre mémoire technique pour chaque appel d'offres spécifique, en vous assurant de répondre aux exigences et aux attentes du client. Assurez-vous également de rédiger de manière claire, concise et professionnelle, en fournissant des preuves tangibles de votre expertise et de votre capacité à réaliser le projet avec succès. 

Comment remplir un mémoire technique ?

 

Le remplissage d'un mémoire technique pour répondre à un appel d'offres est une tâche cruciale qui nécessite une planification et une organisation soignées. Voici un guide étape par étape pour vous aider à remplir un mémoire technique de manière efficace :

 

Analysez les exigences de l'appel d'offres

Avant de commencer à rédiger le mémoire technique, assurez-vous de bien comprendre les besoins et les exigences du client tels qu'ils sont décrits dans l'appel d'offres. Identifiez les critères d'évaluation spécifiques qui seront utilisés pour évaluer les propositions.

 

Collectez les informations nécessaires

Rassemblez toutes les informations pertinentes sur votre entreprise, votre équipe, vos compétences, vos références, vos méthodologies, etc. Assurez-vous d'avoir accès à toutes les données nécessaires pour répondre de manière complète aux exigences de l'appel d'offres.

 

Organisez votre mémoire technique

Structurez votre mémoire de manière logique et claire ensuivant une séquence cohérente. Une structure courante comprend les éléments suivants :

·        Page de garde

·        Sommaire exécutif

·        Introduction

·        Compréhension du projet

·        Méthodologie proposée

·        Équipe et ressources

·        Planning

·        Budget

·        Références et expériences passées

·        Gestion de la qualité et des risques

·        Engagement en matière de développement durable(si applicable)

·        Conclusion

·        Coordonnées de contact

Rédigez de manière claire et concise

Écrivez chaque section de manière claire, concise et professionnelle. Utilisez un langage simple et évitez les jargons techniques non expliqués. Soyez direct et répondez aux exigences de l'appel d'offres de manière transparente.

 

Personnalisez votre réponse

Adaptez chaque section de votre mémoire technique aux besoins et aux exigences spécifiques du projet en cours. Montrez que vous avez vraiment étudié les détails de l'appel d'offres.

 

Fournissez des preuves tangibles

Étayez vos déclarations avec des preuves concrètes de votre expérience et de votre expertise. Cela peut inclure des exemples de projets similaires, des certifications, des témoignages de clients, des chiffres de performance, etc.

 

Utilisez des graphiques et des illustrations

Lorsque cela est approprié, utilisez des graphiques, des tableaux et des illustrations pour rendre votre mémoire technique plus visuel et facile à comprendre.

 

Soyez transparent

Si vous ne répondez pas à une exigence spécifique de l'appel d'offres, expliquez pourquoi et proposez des solutions alternatives sipossible.

 

Relisez et corrigez

Relisez attentivement votre mémoire technique pour corriger les fautes d'orthographe, les erreurs de grammaire et les incohérences. Une présentation professionnelle est cruciale.

 

Respectez les délais

Assurez-vous de soumettre votre mémoire technique à temps. Les retards peuvent entraîner la disqualification de votre proposition.

 

Faites relire votre mémoire

Avant de soumettre votre mémoire technique, faites-le relire par un collègue ou un professionnel de la rédaction pour obtenir des commentaires et des suggestions d'amélioration.

 

Vérifiez les exigences de soumission

Assurez-vous que votre mémoire technique est formaté et soumis conformément aux instructions de l'appel d'offres. Cela inclut généralement des spécifications sur la taille du document, le format de fichier, et la méthode de soumission.

En suivant ces étapes et en vous assurant de répondre de manière complète et professionnelle aux besoins du client, vous augmenterez vos chances de réussir dans le processus d'appel d'offres. Un mémoire technique bien préparé démontre votre engagement et votre capacité à réaliser le projet avec succès.

Demander une Assistance mémoire technique

Vous souhaitez nous contacter ?

Vous vous posez une question  ? Vous avez besoin d'optimiser votre performance commerciale ? Vous avez besoin d'aide sur un appel d'offres ? Quel que soit votre situation contactez-nous !

Découvrez d’autres articles

Focus sur le formulaire DC4 - Déclaration de sous-traitance

Lorsqu'une entreprise remporte un marché public, elle peut être amenée à faire appel...
Lire la suite

Le textile dans la défense et la sécurité, des marchés porteurs et variés

Les marchés « textiles » du Ministère des Armées sont traités par le...
Lire la suite

La police municipale un marché toujours porteur

Les polices municipales et plus largement, les « forces de sécurité territoriales »...
Lire la suite